La confusion des sentiments / Stefan Zweig


LA CONFUSION DES SENTIMENTS / STEFAN ZWEIG



Nouvelle essentielle de l’œuvre de Zweig, "La confusion des sentiments" dévoile la quintessence même de cette si délicate écriture. La passion amoureuse et créatrice, l'intensité du sentiment est ici vécu de ses prémices à ses "écarts", ses tourments.

Le sentiment ne connaît pas de mesure (surtout chez Zweig), et son intensité rend l'objet du désir indélébile de notre mémoire.

Aussi cette "confusion des sentiments" entre un jeune étudiant, subjugué et plein d'admiration pour son professeur, et le professeur vieillissant et touché par tant d'innocence et de jeunesse, n'est que la métaphore de tout amour inattendu ou défendu, pourtant si sincère et absolu qu'il reste à jamais le plus pur et le plus marquant pour celui qui l'a ressenti.

La confusion des sentiments / Stefan Zweig. Paris : Stock, 2001. 167 p. (la Cosmopolite).

Commentaires

Articles les plus lus cette semaine :