Les vertus de l'échec / Charles Pépin


Les vertus de l'échec / Charles Pépin. Paris : Allary Editions, 2016, 229 p.



Essai passionnant sur les conditions du succès dans une existence.

Si l'échec est en France considéré comme une quasi tare, un problème qu'il faut plutôt dissimuler, Charles Pépin, professeur de philosophie, démontre grâce à moult exemples, que rater est paradoxalement une expérience nécessaire pour construire solidement notre existence. 

Que rater très tôt pour un individu s'avère une chance pour développer très jeune des mécanismes propres à la réflexion, à la remise en question de son comportement, ce qui jouera bénéfiquement sur toute action plus efficiente. 

Mieux vaut un échec cuisant qui marque et fait réagir, réfléchir, plutôt qu'un petit succès qui ne remet rien en cause et ne permet pas d'améliorer ses aptitudes, qui n'ont pas été mises à mal, et qui par conséquent resteront dans la norme et plus modestes qu'elles auraient pu être par un choc. 

Rater permet de réaliser que rien n'est jamais acquis, que tout se construit, se mérite, incite à développer une vitalité, une appétence à accepter, voir à produire volontairement plus d'efforts pour ne plus être en difficulté. Et le cas échéant, être inventif pour profiter de la difficulté qui surviendra pour dépasser ses limites, tirer vers le haut ses capacités de rebond, et donc de réussite.

L'expérience de l'échec rend la personne plus combative, et consciente que seul un comportement adapté à chaque situation est propice à un dépassement de la difficulté.

Essai qui se veut concret, accessible à toutes sortes de lecteurs. Charles Pépin se réfère à des sportifs, peintres, scientifiques pour que la notion de l'échec nous apparaisse sous un autre angle.

Qui n'a pas eu honte de rater une étape de sa vie, n'a pas perdu confiance en lui par un échec qui l'a fragilisé.

Charles Pépin démontre brillamment que rater quelque chose, et qui plus est le plus jeune possible, remet en question notre façon d'agir, pour expérimenter autrement, et dépasser l'obstacle qui nous a arrêté ponctuellement.

"LES VERTUS DE L'ECHEC" est un essai facile à lire et très instructif, positif.

Charles Pépin cite et rappelle le point de vue de Nietzsche dans le précepte que "ce qui ne te tue pas te rend plus fort". 

(c) Véronique Meynier, le 20/05/2017

Pour aller plus loin :
http://sites.arte.tv/philosophie/fr/les-vertus-de-lechec-philosophie

Commentaires

Articles les plus lus cette semaine :