Autoportrait de l'auteur en coureur de fond / Haruki Murakami


Autoportrait de l'auteur en coureur de fond / Haruki Murakami. Traduction de Hélène Morita. Paris : Belfond, 2009. 180 p.



Haruki Murakami est convaincu que s'il n'avait pas été marathonien, il n'aurait pas écrit ses romans de la même façon. Je suis moi convaincue, que si je n'avais pas découvert cet auteur japonais par cette autobiographie, je n'aurais pas nourri cette affection pour lui.

Cet essai est humble, fidèle à la personnalité d'Haruki Murakami.
Dans la course, il s'y lance à l'âge de 33 ans : "c'est l'âge où j'ai entamé ma vie de coureur et c'est aussi mon vrai point de départ, un peu tardif comme romancier." (P. 52).

Ce qui motive Murakami n'est pas la distance qu'il parcours ou le temps et la vitesse qu'il atteint.
Il s'astreint à courir tous les jours, à cet exercice quotidien, qu'il inclue aux rythmes de ses journées.
Aucune obligation ou occupation n'est assez importante pour le priver de ce plaisir.

Après la concentration, la grande qualité que doit avoir le romancier pour Murakami est la persévérance. Et il est convaincu que l'effort, l'énergie qu'il met dans la course nourrissent sa création.

L'utra-marathon lui fera avoir le blues du coureur, et lui fera privilégier le triatlhon.

Pas obnubilé par sa réussite, ou la compétition, le dépassement des autres coureurs, mais par le dépassement de soi, et la mise en pratique des objectifs qu'il s'est assignés.

Il ne court pas pour les autres, mais pour le plaisir qu'il y prend.
Il n'écrit pas pour le nombre de livres vendus, mais pour être plus fier de son nouveau roman que du précédent.

Esprit sportif, positif, qui met l'épanouissement de soi dans les moyens que l'on met pour y parvenir.
Faire avec ses "dettes" (qualités) et ses "crédits" (défauts), savoir que notre capital n'est pas transformable, mais que notre route n'est qu'une succession d'efforts, qui nous grandissent et nous font porter sur nous un regard fier.

Cette autobiographie est sincère, humble, attachante.
Elle est le portrait d'un homme indépendant, qui se donne les moyens d'atteindre les objectifs qu'il souhaite atteindre, pour lui-même et la construction de soi qu'il veut atteindre, et qui est essentielle pour lui.

L'effort physique et intellectuel qu'il met au-dessus de tout autre principe, manifestent un bel enthousiasme. Murakami choisit une existence qui lui fait du bien et se donne les moyens d'atteindre ses objectifs d'épanouissement personnel, par des efforts quotidiens qui le maintiennent dans cette sérénité.

Murakami, par cette autobiographie démontre quelques qualités humaines qui ne laissent pas indifférents : l'indépendance, la motivation, l'envie d'aller toujours plus loin, plus haut dans son parcours personnel, pour ne pas avoir de regret et ne jamais se laisser aller à la facilité, pour tenter de toujours se grandir.

C'est certain, que lire Murakami en commencant par cet essai, plutôt que de l'attaquer par un de ses romans, donne une identité à l'homme et une marque de respect à l'auteur que l'on s'apprête à lire.

Citations de "Autobiographie de l'auteur en coureur de fond" disponibles sur :
http://citations-auteurs.blogspot.fr/2013/10/haruki-murakami-ne-en-1949.html


(c) Véronique Meynier, le 03/01/2015.

Commentaires

Articles les plus lus cette semaine :